Carnets brodés

Pour Noël, j’avais fait une petite série de carnets brodés, avec des animaux géométrifiés (oui). Cette fois-ci j’avais envie de dessins plus abstraits, nature et plus colorés !

Carnets

J’ai un peu perfectionné ma technique et je couds un morceau de tissu au dos de la couverture pour couvrir les fils disgracieux. J’ai donc une couture toute propre autour du motif, ça fait un peu reliure de cuir.

Arbre2

Cercles2

Triangles2

Mon préféré est celui avec les triangles. Souvent je trouve que le plus simple fonctionne le mieux. Les schémas géométriques qui s’estompent dans l’infini sont hyper efficaces visuellement. J’essaierai d’en faire avec des cubes.

Je pense partir sur un thème plus minéral la prochaine fois !

Publicités

En noir et blanc – Tissage

Retour aux bases avec mes deux derniers tissages. J’aime beaucoup le noir et blanc en déco, par petites touches bien sûr, mais ça fonctionne très bien pour habiller sans étouffer.

Nuage

J’aime beaucoup ce tissage. Travailler de la mèche est très différent, plus relaxant pour moi. L’aspect nuage cotonneux est vraiment sympa, et une base blanche permet une infinité de variations.

Nuage2

J’ai vu des tissages avec des franges de couleur dessous pour un côté « pluie ». J’ai eu l’idée de faire une tresse, toujours en mèche, et d’entourer mon tissage avec.

Nuage3

J’adore l’ensemble et je suis sûre de refaire ce motif, peut-être avec une tresse vieux rose, bordeaux, un vert olive… L’effet sera tout autre, mais aussi efficace je pense !

Rectangles

Pour le second, l’idée était de travailler de la laine filée à la main. Les irrégularités de mon fil sont telles, vu que je débute (et que j’ai un peu fait exprès en vue du tissage), que ça donne une texture très chouette, dense.

Rectangles3

J’ai brodé par dessus mes rectangles tordus. Je trouve amusant de tisser une base et de venir broder ensuite des motifs fins : ça permet de faire des formes impossibles ou presques sur un tissage et ça ajoute un petit plus.

Rectangles2

Pour le finir, je ne voulais pas mettre de franges, cela aurait un peu cassé la sobriété. J’ai donc fait un seul noeud rya au centre et voilà ce que ça donne !

DIY Tricot – Le cardigan

Après le très efficace patron du pull We are Knitters, j’ai repris leur fameuse Petite Wool cette fois en bleu et pour me faire un cardigan.

Veste 1

Tadam.

J’ai suivi les mêmes instructions : un rectangle pour le dos, deux rectangles pour les manches et j’ai simplement fait le devant en deux parties.

Bleu

J’ai beaucoup hésité sur le point que j’allais faire. J’ai essayé plusieurs trucs bien trop compliqués pour finalement me rabattre sur une sorte de jersey rayé (4 rangs de jersey endroit, 1 rang envers). La magie du fait maison m’a permis de me rendre compte à mi-chemin que je préfèrais largement l’envers de ce point. Cela donne un aspect un peu « boudiné » avec des bandes de jersey envers et je trouve ça bien plus mignon que l’endroit (qui est un peu bizarre sur un vêtement).

Textures

Les bords du devant roulent un peu, c’est donc un cardigan plus ouvert que ce que je pensais avoir. Les aléas du tricot… Je suis déjà super contente d’avoir quelque chose de joli et portable !

Veste 2

Voici les dimensions pour une taille S, avec de la laine qui se tricote en aiguilles n°8 :

Dos : monter 50 mailles et tricoter 60 cm en faisant un jersey « rayé  » (4 rangs de jersey classique, puis casser le jersey en contrariant un rang).

Devant : monter 22 mailles et tricoter 60 cm toujours avec le même motif. Faire deux parties identiques.

Manches : monter 30 mailles et tricoter… la longueur de vos bras 🙂 Deux fois aussi, a priori.

On coud le tout, et voilà, un cardigan !

Veste 3

Suspension pastel

Petit à petit, je peaufine mes préférences en création : j’apprends qu’une technique rend bien mieux qu’une autre, qu’associer deux matières, deux tons, est une super idée pour tel ou tel projet.

Après quelques expérimentations en tissage et en pâte fimo, j’ai eu l’idée de mêler les deux pour faire une sorte de mobile tout doux, un peu marin, avec du bois flotté que j’avais et dont je ne savais pas trop quoi faire. Je crois que c’est à ce jour ma création préférée (avalanche de photos à prévoir !).

Mobile

Commençons par la pâte fimo. Je l’ai cuite moins longtemps et à température plus basse que la dernière fois. J’ai donc eu du blanc bien blanc et pas de traces de brûlures. Des ronds, des petits palets…

Fimo

Puis les mini tissages. J’ai pris ma laine filée main bleue et blanche et un peu d’acrylique que j’ai tissée en double fil pour plus de texture. Pour celui du milieu, j’ai fait du soumak en mélangeant de la mèche gris perle, vieux rose et blanche.

Mini tissages

Mini tissage 1

Mini tissage 2

J’ai monté les tissages sur des petites branches de bois flotté peintes en blanc et j’ai monté le tout avec du fil de coton.

Mobile3

C’est si apaisant et versatile que je pense en faire plusieurs, pourquoi pas une plus printanière d’ici quelques semaines, avec des couleurs plus vives !

Mobile2

Mobile4