Tissage – Jouer avec la chaîne

Bonjour !

Tissage ouvert

J’ai récemment lu un livre sur l’art textile péruvien : Les textiles anciens du Pérou et leurs techniques par Raoul d’Harcourt. Je l’ai lu par curiosité, je m’attendais à quelque chose de plus « universitaire » que pratique, un regard historique, anthropologique… En fait, il s’agit d’une étude très précise de l’art du tissage, tressage et broderie, avec plein de schémas très intéressants du point de vue création !

Quelque chose en particulier a retenu mon attention sur l’art du tissage péruvien : il ne s’agit pas forcément au départ de dissimuler complètement le fil de chaîne. La manière la plus commune de faire un tissage moderne, c’est ce que d’Harcourt appelle le « reps » : un fil de trame qui couvre entièrement une chaîne plus fine. Seule cette trame constitue le motif et supporte le visuel. Pourtant, un peu à la manière du tissage de tapis, la chaîne peut être aussi, voire plus, importante que la trame. Cela permet une quantité d’autres approches esthétiques et techniques, que je pense explorer davantage à l’avenir.

Tissage ouvert 2

J’en parle ici car dans le tissage du jour, j’ai déjà laissé une plus grande part à la chaîne en coton. J’aime beaucoup l’idée de laisser des ouvertures et ce principe s’accordait à merveille avec ce projet, puisque je voulais mettre en valeur cette laine le plus simplement possible.

Tissage ouvert 3

J’ai naturellement laissé les boucles de la chaîne pendre au bord du tissage, cela donne un genre un peu brouillon, ici plutôt positif !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s